Home l'exercice physique Les abdos

Les abdominaux

Les abdominaux - exercices

Site - Les abdominaux

Petit lexique

Heel touch = toucher le talon

flutter kicks = battements de jambes

Jack knife = couteau de poche

crisscross = cisaille

corkscrew = tire bouchon

twist = torsion

side planck = planche de coté

dish = plat

hip raise = lever la hanche



Mis à jour (Lundi, 26 Mars 2018 20:23)

 

Un ventre plat

Site - Les abdominaux


Un ventre plat pour l’été … !

(article "villes villages" avril 2013)

En ce début de printemps, le froid persiste encore un peu, mais les journées rallongent et laissent entrevoir les beaux jours à venir …

Nous allons bientôt abandonner pour quelques mois, les vêtements chauds, lourds et épais.

Le projet de dévoiler à nouveau son ventre à travers un t-shirt ou en maillot, provoque l’affolement chez certains et certaines : plus que trois mois pour retrouver un ventre « plat » !

Vaste projet après les négligences festives de l’ hivers !

La sangle abdominale se compose de trois couches musculaires :

-              La plus profonde dite « transverse », maintien les viscères dans l’abdomen, et se contracte lors de la toux, du rire, de la défécation, de l’accouchement, de l’expiration forcées.

-              La seconde couche se compose des muscles obliques qui participent aux mouvements de rotation du thorax par rapport au bassin.

-              La plus superficielle, la  fameuse « tablette de chocolat » pour certains, correspond aux muscles « grands droits » qui effectuent les mouvements de flexion du buste sur le bassin ..

Outre l’aspect esthétique, certes non négligeable, et prioritaire pour bon nombre …, une sangle abdominale efficace, se révèlent bénéfique pour la santé. Quelques exemples:

-              En tenant fermement les viscères dans l’abdomen, elle maintien le centre de gravité du corps au milieu du petit bassin ; ce qui permet de ne pas avoir à « creuser les lombaires », prévenant ainsi les pathologies du rachis, tout en favorisant le bon équilibre entre les appareils locomoteurs « amont » et « aval » (membres inférieurs et supérieurs) et limiter ainsi l’apparition des divers rhumatismes.

-              Elle forme une ceinture lombaire naturelle.

-              Elle améliore le transit intestinal, l’efficacité respiratoire et circulatoire….

A cette variété anatomique et fonctionnelle de la sangle abdominale, correspondent de nombreuses façons de l’entretenir par des exercices variés et des protocoles de progression différents selon le niveau de relâchement des fibres musculaires et les aptitudes de chacun.

Cependant, si les exercices s’avèrent mal exécutés, ils peuvent faire mal et du mal !

Je conseille donc vivement de les entreprendre sous la supervision d’un kinésithérapeute ou d’un bon coach sportif

La représentation corticale (au niveau du cerveau) des muscles abdominaux, n’est pas la même chez tout le monde. En d’autres termes, certains ont du mal à commander efficacement ces muscles. Des exercices respiratoires s’indiquent comme un bon préalable aux renforcement musculaire proprement dit.

Tout le monde connaît les nombreux exercices dynamiques pour lesquels, il est impossible d’établir une liste exhaustive. Mais un travail de « gainage », incluant des exercices statiques et synergiques, permettra aux fibres musculaires de maintenir une tension permanente sans avoir à « rentrer le ventre » volontairement dans la vie de tous les jours.

Une bonne sangle abdominale, c’est aussi un état d’esprit, une démarche spirituelle, une volonté de maintenir homogène l’ensemble du corps, rendre tous les mouvements plus harmonieux, un gain de liberté en n’ayant pas à transporter un « sac ventral » superflu .

Psychologiquement, présenter un buste sensuel pour les femmes ou un  torse viril pour les hommes, paraît une démarche plus volontaire et positive que la fausse protection d’un « pare choc » ventral artificiel …

Alors, bon courage pour ce « chalenge » passionnant !

Mis à jour (Lundi, 26 Mars 2018 20:05)