Home Méditations De l'injustice !

De l'injustice !

De l'injustice

Site - De l'injustice !

De l’injustice !

Souvent mes patients se plaignent que leur pathologie est la pire de toute : « L’arthrose, quelle vacherie ! », « les migraines, y’a pas pire ! », la sciatique, les allergies, les tendinites , les entorses, les fractures …pour ne parler que des plus légères … sont les calvaires de ceux qui en souffrent !

Alors parfois, je leur cite le proverbe ancien qui affirme que : « Si chacun mettait au clou ses problèmes et devait en choisir, nous devrions tous reprendre les nôtres ! ».

En effet, combien il peut sembler ridicule de fustiger des douleurs articulaires à coté d’un cancéreux !

Dans cette société impersonnelle, certains individus ont du mal à trouver leur place et se démarquent parfois par des conduites extrêmes, tandis que d’autres ressentent comme une menace la moindre adversité, perdus, et seuls qu’ils sont dans la jungle moderne.

Jadis, la communauté offrait à chacun sa place, et se solidarisait des problèmes de ses membres. Aujourd’hui, le besoin de protection fait appel au thérapeute, aux institutions, à l’état, à la science…

Mais comme ceux ci se montrent parfois impuissants à résoudre le souci de chacun, apparaît alors ce sentiment d’injustice qui, en réalité, peut juste ressembler à de la malchance, de la négligence, de l’irresponsabilité, lorsque l’on attend de tel ou tel ce que l’on peut résoudre soi même, ou à de l’égoïsme lorsque l’on revendique pour soi, sa corporation, sa communauté, au détriment d’autres.

Hormis le fait que l’injustice est inhérente à la condition du vivant, elle peut parfois aussi s’avérer être une chance.

Certains athlètes de haut niveau, doivent en partie leur carrière au fait que, enfants ils aient dû pratiquer plus de sport après avoir été diagnostiqués asthmatiques par exemple.

Certain, présentant des problèmes de rachis, de type, cypho-scoliose, hyper lordose, discopathies etc … doivent intégrer une hygiène du dos en apprenant les bons gestes et bons exercices chez le kiné. Ce qui les préservera à l’age avancé.

Il existe ainsi de nombreux exemples avec le diabète, les maladies cardio-vasculaires, parfois même les addictions.

Bref … d’un mal peut naître un bien (mais pas toujours !).

A l’inverse, combien paraît démesurée la détresse de certains patients pâtissant de l’accumulation inexorable des ans et leur cortège de tracas en tout genre, et qui affirment benoîtement : « je ne comprends pas , je n’ais jamais été malade durant toute ma vie ! ». Les pauvres ! ils sont démunis …

La seule justice résidant uniquement dans « l’au delà » que nous souhaitons rejoindre plus tard (et si possible « de son vivant ! » comme disait Coluche) ; Revendiquons notre part d’injustice, preuve de notre bonne intégration dans ce monde ci …

 

Mis à jour (Lundi, 12 Mars 2018 21:52)